Les posteurs les plus actifs de la semaine
Pchalix
 
victornitho
 
joyeux_lapin13
 
zezima
 
c@ssoulet
 


Professionnel de sante perdu dans les stats...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Jeu 6 Juin 2013 - 21:38

Hello !! voila tout est dans le titre, à chacun sont métier...
J'ai une présentation orale à faire et j'aimerai y mettre quelques statistiques (sensibilité/spécificité/indice Kappa ?). Grosso modo j'ai comparé 2 test clinique pour trouver une dysfonction du bassin. Voila mes résultats :

En partant de 82 cas j’ai trouvé 14 dysfonctions iliaques en postériorité :
- 12 dysfonctions iliaques en postériorité au test de A
- 8 dysfonctions iliaques en postériorité au test de B.
- Seuls 6 sujets sont positifs aux deux tests.
Il y a donc parmi notre population de départ 17% de dysfonctions iliaques en postériorité.

Concernant les 6 sujets positifs aux deux tests, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat négatif aux deux tests pour 4 sujets. Pour ces 4 sujets il semble donc que la dysfonction soit bien un ilium postérieur. Les 2 derniers sujets présentent un test de A négatif suite à la technique de normalisation mais le test de B reste positif.

Concernant les 6 sujets positifs uniquement au test de A, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat négatif aux deux tests pour 5 sujets. Pour ces 5 sujets il semble donc que la dysfonction soit bien un ilium postérieur bien qu’il n’est pas été détecté par le test de B. Le dernier sujet présente un test de A positif suite à la technique de normalisation.

Concernant les 2 sujets positifs uniquement au test de B, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat positif au test de B et le test de A reste négatif. Pour ces 2 sujets il semble donc que la dysfonction ne soit pas un ilium postérieur.


Merci d'avance pour toute aide précieuse !!!!!!


Dernière édition par Dr_Benton le Ven 7 Juin 2013 - 21:03, édité 1 fois

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Ven 7 Juin 2013 - 21:02

snif personne...

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Nik le Sam 8 Juin 2013 - 8:26

Salut,

Comme tu le dis chacun son métier donc si tu ne te sors pas du tien pour exposer ce que tu as fait alors tu risque fort de ne pas être compris.

J'ai une présentation orale à faire et j'aimerai y mettre quelques statistiques (sensibilité/spécificité/indice Kappa ?).
Déjà présenter l'intérêt des stats comme ça n'engage pas vraiment ceux dont c'est le travail à se pencher sur ta question. On ajoute pas des statistiques pour faire joli ou plus scientifique sur une présentation. J'ai du mal à voir comment tu peux faire ta présentation avant d'avoir fini de sortir les résultats. C'est un peu comme donner des médicaments à qqun sans avoir fini le diagnostic.

Donc pour être vraiment scientifique, il faut que tu aies une hypothèse, une question à traiter avec tes données. Il me semble l'entrevoir dans ton message mais tu l'as noyé sous tout un tas d'informations qui ne semblent à priori pas très utiles. Ceci :
Concernant les 6 sujets positifs aux deux tests, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat négatif aux deux tests pour 4 sujets. Pour ces 4 sujets il semble donc que la dysfonction soit bien un ilium postérieur. Les 2 derniers sujets présentent un test de A négatif suite à la technique de normalisation mais le test de B reste positif.

Concernant les 6 sujets positifs uniquement au test de A, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat négatif aux deux tests pour 5 sujets. Pour ces 5 sujets il semble donc que la dysfonction soit bien un ilium postérieur bien qu’il n’est pas été détecté par le test de B. Le dernier sujet présente un test de A positif suite à la technique de normalisation.

Concernant les 2 sujets positifs uniquement au test de B, après réalisation de la technique de normalisation j’obtiens un résultat positif au test de B et le test de A reste négatif. Pour ces 2 sujets il semble donc que la dysfonction ne soit pas un ilium postérieur.
est complètement indigeste et tu perds tout le monde.

Pour conclure, reformule ton message de façon claire. Pour t'aiguiller, le premier paragraphe était très bien parti.

Nik

Nik

Nombre de messages : 1500
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Sam 8 Juin 2013 - 17:08

je comprends tout à fait.
Donc je reprend : mon but est de valider que faire 2 tests (A+B) est mieux que d'en faire qu'un. Je reprends donc le 1er paragraphe :

En partant de 82 cas j’ai trouvé 14 dysfonctions iliaques en postériorité :
- 12 dysfonctions iliaques en postériorité au test de A
- 8 dysfonctions iliaques en postériorité au test de B.
- Seuls 6 sujets sont positifs aux deux tests.
Il y a donc parmi notre population de départ 17% de dysfonctions iliaques en postériorité.

les probabilité que j'en sors en pourcentage sont les suivantes :
- si un sujet est positif aux deux tests, la probabilité pour qu’il s’agisse bien d’un ilium postérieur est de 83,3%.
- si un sujet est positif uniquement au test de Downing, la probabilité pour qu’il s’agisse bien d’un ilium postérieur est de 66,7%.
- les sujets positifs uniquement au test de Derbrolowsky ne semblent pas présenter de dysfonction d’un ilium postérieur.

J'ai eu beau essayer de chercher à utiliser un indice de kappa mais je n'ai pas tout compris.
Pour les statistique c'est surtout pour illustrer mon exposé, ce n'est pas obligatoire.

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Nik le Dim 9 Juin 2013 - 9:25

A mon avis il manque une indication sur la fiabilité que tu accordes aux 2 tests.
Là tu nous dis j'ai 14 dysfonctions détectées On doit prendre ça comme une donnée sûre ? ou tu supposes que là dedans qu'il y a des faux-positifs ?
Parce que faire les deux tests, effectivement ça améliore ton diagnostic mais tu laisses passer 8 cas de dysfonction.

Ta présentation des données n'est pas claire si l'objectif est vraiment de confirmer/infirmer l'intérêt du double test.



Et attention tu fais une rechutes : tu repars dans les termes médicaux. Reste sur test A et B et ne leur redonne pas un nom différent par la suite car on a du mal à associer les deux quand on est pas du domaine.

Nik

Nombre de messages : 1500
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Dim 9 Juin 2013 - 18:17

oui désolé je n'ai pas vu que je remettais les noms des test.

Dans les 14 je suppose qu'il y a des faux positifs. D'ailleurs je me suis lancé dans un calcul de sensibilité et spécificité :

Premièrement voici mes résultats :
Sujets...........Test A Les deux tests Test B
1 .................+
2 .................+
3 .................+
4 .................+
5 .................+
6 .................+
7 .................+ .................+.................+
8 .................+ .................+.................+
9 .................+ ................. + .............. +
10 .................+ ................. + ..............+
11 .................+ ................. + ...............+
12 .................+ ................. + ...............+
13 .........................................................+
14 ........................................................ +

Les + signifient positif au test.
Du coup j'ai pour le test 1 :
......................... Malade ...........Non malade
TEST positif .................9.................2
TEST négatif .................1................. 2

soit une sensibilité de 9/10=0.9 et une spé de 2/4=0.5

Pour le test 2
5 3
4 2
sensibilité = 5/9=0.56 et spécificité 2/5=0.4

Pour les 2 tests réunis
5 1
4 4
sensibilité : 5/9 = 0.56
spécificité : 4/5=0.8


La grosse question que je me pose est : est-ce que je peux faire ces calculs sans gold-standard ? Je ne sais pas trop ce que c'est et ne suis pas sur de pouvoir l'avoir...
Sinon j'ai tiré cela des resulats :
Le test le plus sensible est le test 1 seul. Comme sa sensibilité est élevée il est surtout utile pour s’assurer que l’iliaque n’est pas postérieur (peu de faux négatifs).
Par contre le test le plus spécifique est le test combiné 1+2. Comme sa spécificité est élevée il est surtout utile pour s’assurer que l’ilium est bien postérieur (peu de faux positifs).

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Nik le Lun 10 Juin 2013 - 6:46

Raisonnablement, tu ne peux pas calculer et comparer des specificités/sensibilités avec des effectifs aussi faibles.

Tu ne parles plus des 68 autres patients ? Il pourrait y avoir des faux négatifs parmis eux. Tu n'as pas pratiqué de test pour confirmer le diagnostic comme pour les 14 patients ?

Le gold standard, pour le peu que j'en sais est un test validé qui sert de comparaison au nouveau test. Si tu n'as pas fait ce genre de démarche, comment sais tu s'il y a des faux positifs ou des faux-négatifs ?

Nik

Nombre de messages : 1500
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Lun 10 Juin 2013 - 8:49

Merci pour t'as réponse. Pour le faible échantillon comme il s'agit juste d'une étude et non d'un mémoire ou thèse il a été validé par le directeur.
Concernant les 68 autres patients, comme aucun des 2 tests n'a été positif je ne les ai pas inclu dans l'étude car elle vise a corriger un résultat positif à l'un des 2 tests. Je n'ai pas possibilité de savoir s'il y a des des FN parmi eux.
Concernant le gold standard il n'en existe pas pour ce genre de dysfonction, d'ou ma galère...

Je pense orienter ma présentation en disant que j'ai fais un simili de calcul de sensibilité et de spécificité.

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Nik le Lun 10 Juin 2013 - 11:34

Pour le faible échantillon comme il s'agit juste d'une étude et non d'un mémoire ou thèse il a été validé par le directeur.
Ce n'est pas une justification en termes de stats. Qu'il accepte l'étude c'est une chose mais cela ne change rien au fait que les calculs de sensibilité/spécificité sont sur des bases très faibles.

Je pense orienter ma présentation en disant que j'ai fais un simili de calcul de sensibilité et de spécificité.
Il vaudrait mieux aussi insister sur les recommandations pour arriver à une conclusion plus robuste.

Nik

Nombre de messages : 1500
Date d'inscription : 23/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Dr_Benton le Lun 10 Juin 2013 - 14:24

oki, merci pour tout en tout cas

Dr_Benton

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Professionnel de sante perdu dans les stats...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum