Les posteurs les plus actifs de la semaine
Nik
 
Aymeen
 
Florent Aubry
 
FMarwen
 
clemm
 
AdrienC
 
zezima
 
NOUSRA
 
atm
 
droopy
 


Que vous inspire ce profil ?

Aller en bas

16062016

Message 

Que vous inspire ce profil ?




Bonjour,

Je ne sais vraiment pas quoi faire après mon stage de fin d'étude, je finis mon cursus de biostatistique cette année et j'aime un peu tout : la méthodo, le codage sous R surtout et les contacts avec les différents acteurs de l'industrie pharma. Il y a une chose que je sais, c'est que je ne veux absolument pas retourner dans le public (inserm etc...) à cause des salaires trop faibles en comparaison au niveau d'étude.

J'ai fait un IUT STID prolongé par une LP STID, suivi d'un master santé public, pour enfin finir avec un master Méthodo essai clinique, évaluation thérapeutique, spécialité biostatistiques.
Au final j'aurais vu beaucoup de spécialités de biostatistiques mais à doses cosmétiques (pas de bayésien par contre).

Niveau stages, j'ai toujours travaillé dans le domaine de la santé, j'ai travaillé 2 ans dans des labos inserm en stage puis une année en CRO en tant que data-manager pour finir dans l'équipe méthodo d'un labo pharmaceutique cette année.
J'ai donc acquis de grosses compétences en codage R, en stat multivariées, en Risk Based Monitoring mais aussi en connaissances des études cliniques.

Etant donné que j'aimerais coder en R toute ma vie (dans le meilleur des cas), savez-vous ce qui serait le plus adapté pour un profil comme le mien ?

-CRO
-méthodologiste en industrie
-biostatisticien junior en industrie
-ou autre chose que je n'ai pas repéré

Je vous remercie d'avance.
avatar
zezima

Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 26/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Que vous inspire ce profil ? :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 16 Juin 2016 - 12:38 par joyeux_lapin13

Salut,

Je pense que les CRO c'est bien quand on commence mais faut pas déconner, à la longue ça doit être bien chiant. Surtout qu'il faut pousser un peu son profil et commencer à atteindre le poste de chargé d'études histoire de pouvoir découvrir toutes les facettes du métier.

J'aurais tendance à dire que le parcours idéal reste: CRO pour faire le tour de l'analyse de données, labo de R&D pour apprendre à parler de ses skills dans le langage des humains, consulting en industrie pour apprendre la mise en place et la gestion de projet de A à Z.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Juin 2016 - 9:09 par zezima (En ligne)

Merci pour ton avis.

Tu penses que les CRO est le meilleur endroit pour évoluer en terme de connaissances statistiques pour un junior ?

Tu as déjà bossé, là-bas, c'est pas trop complexe ?
Tu commences par faire quoi en général lorsque tu es embauché en junior là-bas ?
C'est bien rémunéré ?
Les charges de travail sont normales ? J'ai entendu dire que ça ressemblait à du travail à la chaîne où tu dois rendre les travaux pour tes clients le plus vite possible avec des délais etc.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Juin 2016 - 9:18 par joyeux_lapin13

Déjà faut se mettre dans la tête que la santé en France ça paie mal. Si tu veux bien gagner ta vie et faire statisticien faut aller dans la finance en France ou à l'étranger.

J'ai jamais fait de CRO, j'ai commencé dans un labo R&D où j'ai surtout fait de l'analyse de données et de la présentation de résultats (je met ce terme là en évidence car de ce que je sais les CRO c'est que de l'analyse de données à pondre et ce sont les chefs d'équipe qui présentent). Maintenant je suis à l'ARS et j'ai un peu délaissé l'aspect analyse de données pour la partie mise en place d'enquête, ce qui permet de compléter exhaustivement le champs de compétence. Surtout qu'on parle toujours d'analyse de données mais en R&D ont fait beaucoup de consulting, enfin ce que moi j'appelle consulting probablement à tort c'est toute demande qui peut se limiter à la probabilité et la théorie de la mesure.

Pour ce qui est des charges de travail, oui c'est énorme mais c'est pas la mine non plus, on fait des heures supp' car on veut aller plus loin que ce qu'on nous demande la plupart du temps. Je pense que tu peux faire tes 35h à l'aise et faire ton taff, après tu feras pas grand chose de plus que du "classique" à ce moment là.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 20 Juin 2016 - 8:59 par zezima (En ligne)

D'accord, du coup si je vais dans une CRO pendant quelques année, je vais m'orienter méthodes statistiques et programmation contrairement aux labos pharma où j'apprendrais en théorie beaucoup plus en méthodo d'essai clinique mais où la programmation sera sous-traitée, c'est bien ça ?

Mais après c'est un bon départ, on passe par le début de l'échelle et au final on est mieux préparé pour la méthodo d'étude j'imagine ?

Oh quelques heures supp ça me dérange pas du moment que le travail est intéressant et formateur (et payé convenablement pour la charge fournie), je suis déjà habitué à faire 40-45h par semaine.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 20 Juin 2016 - 11:53 par joyeux_lapin13

Après ça dépend beaucoup de ton profil. Tu auras toujours l'employé qui fait son taff et celui qui veut marqué l'entreprise de son empreinte. Je t'avoue que ça dépend probablement de celui en CDI et de celui en CDD lol.

Mais en labo R&D tu peux aussi bosser sur des outils en tant que développeur si tu arrives à prouver l'intérêt que l'entreprise peut y trouver.

Franchement, si tu peux commencer en R&D direct je te le conseille, c'est très mal payé mais niveau épanouissement intellectuel j'ai vraiment pris mon kiff total chanmé truc de oufzor quoi quoi quoi, quoi.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 21 Juin 2016 - 7:33 par zezima (En ligne)

J'ai plutôt un profil où j'ai tendance à vouloir marquer l'entreprise (en tout cas j'ai la volonté). En quoi est-ce différent entre les personnes en CDI et CDD ?

Oui, on m'a dit qu'en tant que salarié dans un labo, on peut négocier un pourcentage de son temps pour la recherche en méthodo ou sur certaines thématiques.

Ouai, on m'a dit que les postes de biostatisticiens junior dans le privé sont entre 2500 et 2900 euros net. Les CRO payent mieux que ça ??

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 21 Juin 2016 - 8:16 par joyeux_lapin13

Lol un biostatisticien junior ça touche pas autant. C'est plus entre 1400 et 1700 net.

La différente entre une personne en CDI et une en CDD c'est que celui en CDD va travailler d'arrache pied pour passer CDI quand celui en CDI peut se dire que ses travaux peuvent prendre une éternité ça reviendra au même. Si si, j'en ai vu un paquet maintenant...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 21 Juin 2016 - 10:02 par zezima (En ligne)

Oui mais toi tu dois surement parler de salaires du public, l'ARS c'est du public non ?
Moi on m'a dit que les salaires de mon labo étaient dans la fourchette que je t'ai donné (après c'est un gros labo quand même).

Bon après c'est pas le critère le plus important le salaire, juste que t'aimes bien en général être payé à juste valeur de ton travail et des horaires que tu fais surtout quand tu habites en Ile-de-France.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 21 Juin 2016 - 11:06 par joyeux_lapin13

Bah j'étais à bio-rad montpellier, des privés 'ricains, je touchais 1700 euros net et quand j'ai bossé au CNRS c'était 1400 euros net.

Avec de l'expérience et du piston tu peux ensuite bien grimper mais en débutant c'est cacahuète. Faut se consoler en se disant qu'on travaille pas à la mine et que quitte à toucher le salaire de Mr tout le monde autant que ça soit en s'éclatant.

A l'ARS je touche bien plus que les salaires que je t'ai indiqué. Néanmoins, avant d'y aller, les postes à Paris qu'on m'avait proposé c'était autour des 2 000 euros net (un peu moins même), c'est à mon sens inconcevable de vivre avec ça là ba, rien que le prix de l'appart' (d'un 5m2 quoi à ce tarif lol) doit te bouffer presque la moitié de ton salaire.

Franchement, si tu touches ta bille en anglais, ne reste pas en France, j'ai plein d'amis qui n'ont pas fait la connerie que moi j'ai fais de vouloir rester à tout prix, de temps en temps j'ai des retours, les mecs c'est pas le même délire que ça soit salaire ou même épanouissement. Et puis la mentalité française même dans la recherche c'est quand même quelque chose de bien paradoxal.

Et puis la loi sur la recherche va pas faciliter les choses avec la restriction budgétaire que l'état veut mettre en place. Beaucoup de contrat sont des mixtes privé/public, si tu touches l'apport public faut pas s'attendre à ce que la branche privée lève le p'tit doigt.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Juin 2016 - 8:47 par zezima (En ligne)

Franchement tu m'as donné à réfléchir et c'est vrai que ça peut être une bonne expérience de partir à l'étranger. Tes potes sont partis aux states ou en angleterre ? Je sais que c'est les 2 pays anglophones les plus avancés niveau stat.

Ouai je trouve ça abusé que des chercheurs qui consacrent leur vie à la recherche soient payés aussi peu après toutes les études et le temps qu'ils ont consacré, m'enfin bon.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Juin 2016 - 9:10 par joyeux_lapin13

Ils sont partis un peu partout: Angleterre, Vietnam, Singapour, US, Canada, Nouvelle-Zélande. C'est quand même plus folklo que Montpellier, Marseille, Paris... quand on est français du moins lol.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum