analyse de survie, durée de suivi versus nombre d'event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

analyse de survie, durée de suivi versus nombre d'event

Message par loloyup le Mer 20 Avr 2016 - 9:12

Bonjour,

Ma question est en fait très théorique et porte sur les analyses de survie. Il s'agit d'une sorte de dilemme.... je m'explique:
Il s'agit là d'un travail rétrospectif, je suis dans le temps une population d'environ 500 patients, je recherche la récidive d'une maladie en fonction de la présence ou non de certains facteurs de risques.
je crois que les analyses de survie sont très sensibles aux nombres d'événements observés, hors voici concrètement mon problème:
1/ si je fixe un end point à 30 mois : j'ai alors 40 événements et 76% de suivi complet
2/ si je fixe un end point à 50 mois: je passe à 64 événements mais avec un taux de suivi complet de 45%
3/ si je  si je fixe un end point à 60 mois: je passe à 72 événements mais avec un taux de suivi complet de < 38%

Que faut -il "privilégier"? le nombre d'événements où le pourcentage de suivi complet? existe-il des bornes officieusement reconnues? (exemple: on considère que si il y a au moins 60% de patient ayant un suivi complet c'est correct)

J'ai bien compris que la force des analyses de survie (type cox) permettaient justement de prendre en considération les patients perdus de vue via les données censurées. Mais pour autant dans quel mesure est-ce raisonnable?

si je pousse à l'extrême, à 90 mois j'ai > 80 événements mais je dois avoir <10% de patients avec un suivi complet.... ce qui n'a pas beaucoup de sens j'ai l'impression.. sinon pourquoi se fixer un end point?

Je vous remercie

loloyup

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum